Actualités

Chaque jour, nous oeuvrons pour le sauvetage de chats trop souvent en péril, que ce soit leur santé physique ou psychique. Chaque jour, nous sommes confrontées à la bêtise humaine dans ce qu’elle a de plus odieux, de plus cruelle ( abandon, maltraitance, irresponsabilité de toutes sortes, etc ). Chaque jour, nous sommes là pour eux et c’est grâce à vous, les adhérents, les donateurs, les parrains/marraines que nous pouvons le faire. Nous vous informons sur les bons et trop souvent les mauvais moments, ce qui vous permet de suivre notre quotidien.

Nous vous remercions de nous lire et de faire connaître notre action afin de faire adopter ou parrainer un maximum de nos pensionnaires et de nous aider.

ASSEMBLEE GENERALE

 

Samedi 21 octobre 2017 

à 14 heures 

 Salle Henriet-Rouard

rue Henriet-Rouard

45204 Montargis.

Et pour clore cette assemblée

où vous serez venus nombreux…

Et ça continue !!!

Voici à nouveau des trouvailles insupportables !  Une maman a fait ses bébés dans le cimetière ou ils ont été abandonnés ici ? Comme on peut le voir, ils sont très jeunes, à peine quelques jours  et ont passé les nuits dehors. Depuis combien de temps, ont-ils été là, à hurler, dans le froid ? Ils ont donc été récupérés dans un état qui n’augurait pas de leur survie. Gelés, affaiblis, ils pesaient entre 120 g et 170 g ! il a donc  fallu lampe chauffante, bouillotte, couverture, biberons, pour qu’ils remontent la pente. C’est toujours la même histoire, certains les abandonnent et d’autres se décarcassent pour les sauver. Espérons qu’ils s’en sortiront, si petits, c’est pas gagné. Mais tous les soins leur seront prodigués.

Vous pouvez les parrainer en attendant qu’ils soient à l’adoption. https://cemmontargis.fr/actualites/et-encore/

Et alors ! je suis mignonne quand même, vous ne trouvez pas ?

Je m’appelle Nivea, et j’ai été trouvée par un enfant qui m’a amenée chez ses parents. Toute la famille était ravie de m’adopter. Tout allait bien, mais voilà, c’était pas très facile pour eux, car j’ai un handicap et ça devenait assez compliqué. Donc, ma famille a contacté l’association et j’habite chez une gentille dame qui s’occupe bien de moi. Car en effet,  après avoir fait des radios, j’ai une patte atrophiée et je suis née comme ça apparemment.  Quand je me déplace, ma patte traine et parfois se plie, ce qui est assez gênant voire douloureux, car parfois je me blesse.  Il y a beaucoup de soins et une amputation sera nécessaire, car le diagnostic dit que je n’ai pas de nerfs, de muscles,  je sens un peu ma patte quand on me la pique pour vérifier mes réflexes mais mes griffes ne fonctionnent pas.  Bon ! de toute façon, ça ne m’empêche pas de jouer avec mes copains Bianca, Ebene, Eliot, et Lio qui est ma grande copine, car ils sont  comme moi, des esquintés de la vie.   J’espère que je vais m’en sortir car je sais que je suis dans de bonnes mains  et que j’aurai une  chance de vivre une vie heureuse malgré tout. Mais pour l’instant, je reste chez ma nounou qui va bien me surveiller surtout après l’opération, il va falloir que je m’habitue à marcher avec une patte en moins.  En attendant que je sois guérie et adoptée,  vous pouvez me parrainer et je vous en remercie d’avance.

Morts avant d’avoir vécu !

Voilà nos tristes trouvailles à cause de l’irresponsabilité et de la cruauté de certains qui ne sont même pas choqués de leur comportement. Ces bébés ont été trouvés vers minuit et demie, par une personne qui rentrait de son travail et qui a entendu des cris venant d’un container à poubelle. Constat terrible : quelques heures après leur naissance, ils ont été mis dans un sac congélation !!!  Précaution importante surtout, autant faire les choses bien, le sac était scellé avec la barrette de fermeture au cas où ils auraient la force de sortir ! L’un pesait 0,79 g et l’autre 0,84 g. Ils ont dû être là ainsi pendant 3 à 4 jours, à hurler, si tant est qu’il leur restait assez de force pour le faire et jusqu’à ce que quelqu’un se décide à agir.   Nous avons essayé de les sauver mais, hélas, malgré tous nos soins, ils n’ont pas survécu. Venir au monde juste pour être jetés comme un déchet !  Un exemple parmi  des milliers de chatons d’à peine quelques semaines qui subissent un calvaire insupportable ! Ils sont jetés vivants dans les poubelles, abandonnés seuls dans la nature, sur un parking, dans des fourrés, et parfois mis dans des cartons bien ficelés dès fois qu’ils s’échapperaient !  ou tués par noyade, enterrés vivants, fracassés contre des murs ou à coup de pelle, ou torturés par certains en guise de jeux, etc, etc… Nous pourrions faire une liste encore plus détaillée pour dénoncer l’horreur de ce qui se passe mais ça n’a pas l’air de déranger beaucoup de monde  !  Ces maitres qui ne stérilisent toujours pas leurs chattes/chats préfèrent abandonner ou tuer les bébés sans aucun état d’âme.

Combien de temps encore va-t-il falloir expliquer que seule la stérilisation permettra d’éviter cette hécatombe ?  La surpopulation des chats les conduit obligatoirement à une vie de misère ou à la mort, car sur 12 bébés qui naissent, un seul s’en sortira et aura une vie heureuse.

En attendant que tout cela soit enfin compris, pour ceux que nous avons pu sauver de ces tristes destins,  venez leur offrir un foyer, ils vous attendent.

Merci pour eux https://cemmontargis.fr/adoption-chats/

Pour comprendre la nécessité de la stérilisation 

N’oubliez pas nos bébés et nos ados.

Nous avons beaucoup de petits nouveaux qui attendent.  Pas tout à fait des adultes, mais plus tout à fait des bébés, qui sont donc prêts aussi à être accueillis dans une famille. Donc n’hésitez pas à venir faire leur connaissance, ils attendent un nouveau foyer et de nouveaux copains.

Pour les repérer sur le site

chaton Chaton de moins d’un an

https://cemmontargis.fr/adoption-chats/

Et toujours l’horreur !

Et encore une découverte qui en dit long sur la maltraitance animale et l’indifférence de certains. Un chat de 7 ou 8  mois a été trouvé  les quatre pattes prises dans un piège. Il a dû souffrir énormément pendant au moins 8 jours car vu l’état d’avancement de décomposition de ses pattes qui n’avaient presque plus de chair,  et la présence de vers en attestent la durée. Il a été retiré du piège et laissé sur place comme un déchet. Et c’est une bonne âme qui l’a trouvé ainsi qui l’a amené chez un vétérinaire. Il est donc parti vers  les étoiles,  son agonie est terminée. Quelle tristesse que toute cette horreur au quotidien.

Le 9 juillet 2017 à  la Selle en Hermoy

 

L’association sera présente à cette brocante.
comme d’habitude, la recette est intégralement destinée
à nos petits protégés.
Nous recherchons des bénévoles
pour la journée ou même pour quelques heures.
Contactez-nous en MP si vous êtes intéressés.
Merci

Et ça va recommencer …Bientôt les vacances !!

1457655_627552047304202_23796880_nEn France, aujourd’hui, près de deux foyers sur trois possèdent un animal de compagnie et on estime à plus de 19 millions le nombre de chats et de chiens.  Donc, on pourrait se dire que les français aiment les animaux. Or, c’est En France, que toutes les heures, 11 animaux domestiques sont abandonnés, soit environ 100 000 abandons par an, dont 60 000 l’été.  Et c’est bien évidemment la France qui détient la palme d’or de l’Europe !

Et chaque année, hélas, il semblerait que cela soit de pire en pire, car de plus en plus de motifs absurdes sont invoqués. L’abandon est un délit puni de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. Mais comme ces abandons sont le plus souvent faits dans des conditions horribles, et toujours dans l’anonymat, il est difficile de punir les coupables.

Comme nous allons hélas  être confrontées  à ce fléau, nous vous demandons de nous aider à y faire face, selon les moyens de chacun.

Toutefois, Si vous ne pouvez pas adopter, aidez-les à vivre en nous soutenant.

Et pour ceux qui ne seront jamais adoptés hélas car trop tard pour eux, étant devenus des chats errants, aidons-les au moins à ne pas subir la surpopulation qui les condamne d’avance à la cruauté de leur sort telle que faim, soif, froid, chaleur, maladies, blessures, entre eux ou par accidents des dangers de la rue, et surtout aussi de la rencontre avec des humains malfaisants, ainsi que la mortalité de leurs bébés dans des conditions atroces et de eux-mêmes aussi faute de soins, en nous aidant à les trapper, pour qu’ils puissent vivre le plus correctement possible une vie qu’ils n’ont hélas pas choisie.

MERCI D’AVANCE 

 ☛ adoptants ( sérieux bien sûr, pour éviter, comme vous pouvez le lire dans nos différents articles, les malheurs que certains de nos protégés  ont subis de la part d’adoptants qui n’ont pas été à la hauteur de leurs responsabilités à défaut d’amour  )

☛  parrains/marraines

☛ adhérents et donateurs

☛ bénévoles  ( sérieux, engagés, avec véhicule personnel,  pour nous aider à trapper afin de stériliser un maximum de chats errants )

 

 

Le destin de beaucoup hélas !

Voilà comment des chatons sont voués à une mort certaine lorsqu’ils sont abandonnés,  et qu’ils ont attrapé le coryza. Leur destin est de finir aveugle et de mourir dans d’atroces souffrances. Heureusement qu’il y a de bonnes âmes qui les récupèrent et qui les sauvent. Donc voici notre petite Noémie trouvée dans un sale état, et la voici deux semaines après grâce aux bons soins, emplis d’amour, de sa nounou Catherine que nous remercions.

Elle va bien désormais donc si vous voulez l’adopter, n’hésitez pas à la réserver.

Et n’oubliez pas qu’il y en a plein d’autres qui attendent aussi des maitres qui leur offriront un foyer sécurisant, aimant et rien qu’à eux. Merci d’avance. https://cemmontargis.fr/adoption-chats/

 

Une histoire comme tant d’autres !

Je m’appelle NOAH et j’ai été trouvé dans une cagette , qui a été déposée sur le trottoir en face d’une école.  Par qui ? Je ne le saurai jamais. Nous étions trois et il ne reste que moi. Que sont devenus les autres ?  Il ne reste plus qu’à espérer que les personnes qui les ont pris sauront se débrouiller car à cet âge-là, sans connaissances particulières pour des si petits, beaucoup de risque de mort prématurée. Une chose est sûre, ma mère doit être horriblement triste de ne plus nous voir, et ça prouve aussi qu’ils ont préféré l’abandon plutôt que la stérilisation. Ceux qui nous ont abandonnés de cette façon nous condamnaient à mort vu notre âge, car impossible de se nourrir et de se protéger des intempéries et des prédateurs,  mais ça ne doit pas trop les déranger. Heureusement que des personnes gentilles m’ont amené à l’association pour qu’on s’occupe de moi, et elles ont décidé de m’adopter.  Donc, je vous montre ici mon petit album photos de moi et de mes premiers pas, mes premiers repas…J’avais 5 jours quand on m’a trouvé, donc une bien petite espérance de m’en sortir vivant. Donc je remercie tout le monde de m’avoir sauvé et ma nounou, Catherine, qui m’aide à grandir.