La période  des vacances est encore et toujours douloureuse pour les animaux de compagnie et certains n’hésitent pas à abandonner leur chat juste pour leur tranquillité du moment et bien sûr, à la rentrée,  ce seront les mêmes qui adopteront à nouveau un chaton, c’est plus craquant, jusqu’aux vacances prochaines où son tour viendra !!! 

L’abandon d’un animal hélas est un acte récurrent devenu tristement banal. Sévèrement puni par la loi, il est pourtant perpétré chaque année de manière anonyme, dans la plus grande indifférence.

Ceux qui croient qu’un chat abandonné va se débrouiller seul, et chasser les souris et vivre de l’air du temps, n’ont pas compris qu’un chat abandonné est un chat voué à la misère, la faim, le froid ou la chaleur, les dangers de la rue, certains êtres humains qu’ils ne doivent surtout pas croiser, les trafics en tout genre ( fourrure, laboratoire, torture ou repas )  les fourrières, et la mort à 95 % et souvent dans des conditions atroces.  Donc, tous ceux qui abandonnent leur chat, faites-le au moins proprement et dignement, et surtout n’en adoptez plus jamais, vous leur rendrez service.

La souffrance animale est une réalité insupportable et comme le disait Gandhi

On peut juger de la grandeur d’une nation
        par la façon dont les animaux y sont traités “.

La France détient le record d’Europe d’abandons avec 100 000 chats et chiens abandonnés par an, ce qui est une honte.

Alors, STOP à ce scandale car : 

  • l’abandon est un crime
  • l’abandon est un délit
  • l’abandon est un acte inexcusable
  • l’abandon est un acte de cruauté
  • l’abandon est une lâcheté

Selon l’Article 521-1 du Code Pénal : l’abandon des animaux, sévices graves ou actes de cruauté envers un animal, sont punis de 2 ans d’emprisonnement, de 30 000 euros d’amende. »