Un enfant disparu (1 an) retrouvé sain et sauf grâce à des chats errants !!!

Récit du porte-parole de la police de la ville de Misiones Buenos Aires (Argentine)
Sa vie ressemble à celle de Mowgli, le “petit homme” du “Le Livre de la Jungle” de Rudyard Kipling, abandonné dans la jungle Indienne et adopté par une meute de loups.

La seule différence est que l’enfant trouvé par la police en Argentine, a été adopté par un groupe de chats.

C’est ainsi que Alicia Lorena Lindgvist, la porte-parole de la police de la ville de Misiones, théâtre de cette étrange découverte, le rapporte au Sunday Telegraph :

« Alors que je me promenais le long d’un canal de la ville, j’ai remarqué un groupe de chats.

Il est plutôt inhabituel de voir autant de chats regroupés ainsi … je me suis approché par curiosité et c’est ainsi que j’ai vu l’enfant.

Le garçon était allongé et les chats le léchaient car il était très sale. Lorsque j’ai essayé de m’approcher un peu plus, a-t’elle poursuivi,  les chats sont devenus hyper protecteurs et se sont mis à me fixer. L’enfant dormait et les chats le “gardaient au chaud” ».

La police, après des recherches, a retrouvé le père de l’enfant, un sans-abri. Il dit avoir perdu le bambin il y a plusieurs jours alors qu’il récoltait des cartons pour les vendre.

Le père a ajouté que son fils a toujours été soigné et protégé par les chats du quartier qui lui fournissaient même de la nourriture.

Rudyard Kipling, Mowgli, Alicia Lorena Lindgvist, Buenos Aires, Misiones,
(Source : LA STAMPA-LA ZAMPA-traduction libre) ( Post Archives du 24/12/2008 )