Sa nourriture

Croquettes ou pâtés ou sachets  ?

Vous pouvez lui donner aussi bien des croquettes que des boites ou de la nourriture en sachets. Le chat aime  autant les aliments secs que les aliments humides.

Les quantités peuvent varier selon l’alimentation choisie et l’animal (consultez les indications sur les emballages ou interrogez votre vétérinaire si besoin est). Le mieux étant de lui donner à manger 2 fois par jour (matin et soir).

Il est malgré tout démontré que souvent il est utile de laisser à disposition des croquettes à volonté. Le chat, au contraire du chien, sait réguler lui meme son alimentation et ne pas lui laisser suffisament de nourriture à disposition peut à contrario engendrer un comportement boulimique !

N’oubliez pas de lui laisser  un bol d’eau fraîche toujours propre et en quantité suffisante, surtout si vous le nourrissez de croquettes. Celles-ci sont étudiées pour l’organisme du chat et sont excellentes.

Ne pas utiliser de plat ou de bol profonds. Utilisez des récipients le plus plats possibles, ceci afin de préserver ses moustaches.

Vous pouvez aussi demander des échantillons gratuits à votre vétérinaire afin de les faire goûter à votre chat et ainsi vous connaîtrez ses préférences. .

Les chats aiment les pâtés ou sachets  pour leur saveur. Mais alterner avec des croquettes reste la solution idéale si votre chat ne peut s’en passer car celles-ci ont l’avantage de les faire mastiquer plus longuement – certaines ont même une action “anti tartre”.

Les chatons les préfèrent souvent aux croquettes tant qu’ils sont bébés. Mais n’oubliez pas que plus vite vous diversifiez sa nourriture, plus vite vous aurez le choix de multiplier les options.

Pour les plus jeunes, préférez les terrines sans gelées ou sauce qui peuvent être source de diarrhées. Et comme pour les croquettes, évitez les marques de la grande distribution. Ces produits sont souvent composés de “déchets” pas vraiment idéaux pour l’alimentation de nos matous adorés !

NE JAMAIS DONNER DE LAIT (même ceux vendus pour les chats), vous pourriez provoquer des diarrhées.

NE JAMAIS DONNER DE CHOCOLAT ( sous quelques formes que ce soit – c’est un poison pour lui, même s’il semble adorer cela.

Le chat est de nature gourmande et il est normal qu’il se manifeste lorsque vous préparez le repas. Lui faire plaisir ne fera pas de lui un animal indiscipliné et si la part de saumon ou le bout de jambon que vous avez dans votre assiette lui fait envie, pourquoi ne pas lui en laisser quelques menus morceaux ? Mais ne lui donner pas vos restes, ça n’est pas une poubelle. Ou si vous décidez de lui préparer ses propres repas à base de viande et de légumes ( comme cela se faisait avant les croquettes ),  faites-le sans ajout de sel, d’épices, de sauce, etc…comme pour un être humain.

Un mauvais calcul à éviter :

Ne comparez pas les  prix chez les vétérinaires ou les animaleries avec ceux des croquettes/pâtés/sachets  vendus en grande surface, leur qualité nutritionnelle est incomparable et elles durent 2 ou 3 fois plus longtemps. Donc un bon calcul, pour la santé et le bien être de votre chat, mais aussi pour votre porte monnaie sur le long terme, car en croyant faire des économies  sur la nourriture de votre chat, vous augmentez tous les risques de santé liés à une mauvaise qualité, ce qui entrainera des dommages souvent irréversibles pour votre chat et des dépenses chez le vétérinaire qui auraient pu être évitées.  Les aliments bas prix sont surtout faits avec les déchets des abattoirs qui devraient finir à la poubelle vu leur état  et non dans la gamelle de nos animaux !  Priviligiez donc des marques de haute gamme. Il existe également de la nourriture bio pour animaux et qui n’est pas forcément plus chère. A vous de faire vos comparaisons. ( Bio voulant simplement dire naturel, sans ajout de produits chimiques quels qu’ils soient ).

Exemple : un sac de 4 Kgs “Royal Canin” sert en moyenne pour 3 mois d’alimentation d’un chat.

Tenir compte également de son âge, de sa vie ( chat d’intérieur ou d’extérieur ). Chaque chat a ses goûts propres. Un chat aimera davantage la viande, un autre ira plutot vers le poisson.

Le principal sera son bien-être et sa santé.

Pour d’autres informations importantes, n’hésitez pas à visiter ce site : http://wamiz.com/chats/guide/nourrir-son-chat-115

LISTE DES ALIMENTS TOXIQUES POUR LES CHATS ET LES CHIENS.

Abricots, Cerises , Pêches, Poires, Prunes : Les noyaux ou pépins contiennent du glycoside cyanogénique qui peut causer un empoisonnement.
Symptômes : vomissements, diarrhées, tachycardie, coma, mort.

Avocat : L’avocat contient un élément toxique appelé persine qui peut causer des dommages au cœur, aux poumons ou à d’autres tissus chez la plupart des animaux. Sans parler du fait que par sa taille, le noyau peut provoquer des occlusions intestinales. Si votre chien ou votre chat en mange, ils pourront éprouver des difficultés respiratoires, des vomissements

Champignons : Tout comme chez l’être humain, l’empoisonnement par des champignons peut être fatal. Ils peuvent causer de graves problèmes au foie et des dérèglements neurologiques.
Consultez immédiatement votre vétérinaire si vous soupçonnez que votre animal a mangé des champignons.

Chou et Navet : Son ingestion provoque des gazs suite à la fermentation dans l’estomac et provoque des diarrhées.

Oignon et Ail : Ils contiennent des dérivés soufrés qui peuvent endommager les globules rouges des animaux de compagnie et les tuer. Ils peuvent souffrir de vomissements et entraîner de l’anémie, de la tachycardie… Les oignons sont encore plus toxiques que l’ail car il suffit d’une toute petite quantité pour provoquer une intoxication.

Noix : Les noix en général ne sont pas idéales pour les animaux car elles sont très riches en phosphore et peu digestes pour les carnivores.

Noix de Macadamia : Le composant toxique est inconnu mais l’ingestion de quantités aussi faibles que six noix peut causer une élévation de la température, une augmentation du rythme cardiaque, des tremblements et une faiblesse, voire une paralysie du train arrière.
Symptômes : difficultés à se lever, détresse, halètement, membres enflés et douleurs aux membres.

Noix de Muscade : La noix de muscade est hallucinogène quand elle est ingérée en grandes quantités.

Noyaux de fruits : L’été, vous aimez déguster des pêches, des cerises et des abricots? Veillez à ne pas laisser les noyaux à proximité d’un animal. Ils contiennent en effet de l’acide cyanhydrique, autrement dit du cyanure, qui peut les empoisonner. Un animal intoxiqué produit beaucoup de salive, a les pupilles dilatées, des difficultés respiratoires et des vertiges.

Plants de tomates et de rhubarbe :
Comme les pomme de terre, ces plantes contiennent de l’oxalate de calcium, très toxique. Les animaux qui auront grignoté les feuilles de votre potager seront pris de vomissements, de difficultés respiratoires, de crampes abdominales et de convulsions.

Pommes de terre crue et leurs pelures : Les patates crues contiennent de l’oxalate de calcium, un cristal ionique insoluble très dangereux pour l’appareil urinaire de nos animaux. D’ailleurs 80 % des calculs rénaux sont composés d’oxalate de calcium.

Extraits d’huile de citron : L’extrait d’huile de citron peut provoquer des vomissements.

Raisin : Une étude récente a démontré que le raisin (sec et frais) peut entraîner des troubles intestinaux, mais aussi endommager gravement les reins. Et les plus petits chiens peuvent aussi s’étouffer avec ce fruit ou souffrir d’occlusions intestinales.

Végétaux crus : Ils sont toxiques (pas forcément réellement dangereux, mais toxiques) pour les chiens. En effet, étant à l’origine des carnivores, le système digestif des chiens ne sécrète pas les enzymes digestives nécessaires à la dissociation (donc à la digestion) des molécules qui composent les légumes crus.

VIANDES 

Jambon et viandes grasses Comme le fromage, le jambon et certaines viandes sont trop riches en lipides, pouvant là aussi, provoquer des pancréatites. En plus d’être grasses, ces viandes sont aussi très salées, ce qui est également nocif pour l’estomac, surtout chez les grands chiens. Car s’ils boivent trop d’eau, ils peuvent être victime d’une torsion de l’estomac, une pathologie grave, souvent mortelle. L’estomac se remplit de gaz et peut se tordre.

Os : Les os cuits peuvent être très dangereux pour votre animal. Tous les os sont dangereux, sans exception. Les os deviennent cassants une fois qu’ils sont cuits ce qui forme des esquilles lorsqu’ils se cassent. Les esquilles ont des bords tranchants et peuvent rester coincés dans les dents, causer un étouffement ou une perforation des parois stomacale et intestinale.
Symptômes de l’étouffement : gencives pâles ou bleues, halètement, le chien se touche la tête avec les pattes, respiration lente, inconscience, pupilles dilatées.
Les os crus ne sont pas dangereux et aident à garder les dents propres. Les os sont très riches en calcium et trop d’os peuvent provoquer constipation sévère. Néanmoins pour plus de sécurité, il faut toujours donner des os vendus en animalerie ou chez le vétérinaire, qui ne comportent aucun risque.

Foie : Donné en quantités raisonnables, le foie est très bon pour votre chien. En réalité, c’est un excès de foie qui peut être dommageable puisqu’il peut conduire à une hypervitaminose A. N’abusez donc pas du foie dans le régime alimentaire de votre chien.
Symptômes : déformation des os, croissance excessive des os sur les épaules et la colonne vertébrale, perte de poids et perte d’appétit.

POISSONS 

Thon : Le chat a besoin d’ingérer de la taurine, un acide aminé essentiel pour le bon fonctionnement de son coeur et de sa vision. Oui, mais voilà, le thon en boîte ne possède pas de taurine et si vous lui en donnez, il risque de développer des troubles cardiaques. Si votre matou aime le thon, assurez-vous de lui donner des produits vétérinaires, enrichies en taurine.
De plus, le thon en boite est trop salé pour le chat, s’il consomme le jus du thon il risque de développer de graves problèmes de reins qui peuvent être fatal.

BOISSONS

Caféine : Les boissons contenant de la caféine tels que les sodas, le thé ou le café peuvent agir comme stimulants et accélérer le rythme cardiaque de l’animal.
L’ingestion de caféine peut provoquer des crises, parfois fatales. Alors, faites bien attention à ce que votre petit compagnon ne mette pas son museau dans votre tasse, au petit déjeuner !

Alcool : Quelques gorgées suffisent à rendre malade votre animal. Comme chez l’homme, l’alcool peut provoquer une démarche anormale: l’animal chancelle et se cogne partout, pouvant se blesser. L’alcool provoque aussi des vomissements. Et en cas d’ingestion importante, les symptômes seront même cardiaques et nerveux.

AUTRES ALIMENTS

Aliments pour bébés : Avant de donner un aliment pour bébé à votre chien, vérifiez qu’il ne contienne pas de poudre d’oignon, qui peut être toxique pour votre chien.

Blanc d’oeuf : Contient de l’avidine, qui détruit la biotine, vitamine B8, utile au métabolisme des protéines et des graisses.

Bonbons : Les bonbons sans sucre contenant du xylitol sont considérés dangereux pour les animaux de compagnie. Ce composant peut causer des dommages au foie et même la mort chez certains chiens.

Chocolat : Le chocolat contient de la théobromine, un composant qui agit comme stimulant cardiaque et comme diurétique. Si un chien mange trop de chocolat, il peut devenir excité et hyperactif. A cause de l’effet diurétique, il va uriner et boire beaucoup. Il pourra également avoir la diarrhée et des vomissements. L’effet de la théobromine sur le cœur est plus dangereux. La théobromine va soit augmenter le rythme cardiaque soit provoquer des battements irréguliers. La mort est même possible, surtout si le chien fait de l’exercice. De grandes quantités de chocolat peuvent empoisonner ou même tuer un chien de taille moyenne ou grande. 50 grammes de chocolat peuvent tuer un chien de 5 kg ou moins. Les symptômes n’apparaissent souvent qu’après quelques heures et la mort survient dans les 24 heures. La poudre de cacao et le chocolat à cuire sont les formes les plus toxiques car ils contiennent plus de théobromine que le chocolat au lait. Viennent ensuite le chocolat noir et le chocolat semi-doux. Le chocolat au lait est le moins dangereux.

Aliments gras : La nourriture trop grasse peut provoquer une pancréatite, c’est-à-dire une inflammation du pancréas, qui peut s’avérer fatale si elle n’est pas soignée à temps, notamment parce que l’organe se nécrose. Il s’agit donc d’une urgence vétérinaire très grave. Les animaux concernés sont léthargiques, ne bougent plus et souffrent quand on leur touche le ventre.

Pâte à pain et pâte à tarte crue : Quand de la pâte à pain est ingérée, la température corporelle de votre animal fait lever la pâte dans l’estomac. Pendant que la pâte lève, de l’alcool est produit.
Symptômes : douleur abdominale, vomissements, désorientation, dépression. Un tout petit peu de pâte à pain peut déjà causer des problèmes car elle gonfle jusqu’à plusieurs fois sa taille. Le pain peut être consommé s’il est rassis.

Produits laitiers : La majorité des produits laitiers sont mal digérés par les chiens qui ont souvent peu ou pas du tout l’enzyme nécessaire pour digérer le lactose. S’ils mangent des produits laitiers, ils pourront développer des vomissements, des diarrhées et d’autres symptômes gastro intestinaux. Même si votre petit compagnon a été allaité par sa mère quand il était bébé, évitez de lui donner des produits laitiers.
Le fromage et le yaourt, donnés en petite quantité, sont mieux tolérés car ils contiennent moins de lactose. Bien que quelques rares chiens tolèrent bien le lait, d’une manière générale, préférez les produits laitiers fermentés.

Aliments moisis ou périmés : La moisissure que l’ont trouve sur la plupart des aliments avariés contient des toxines telles que la pénicilline ou des mycotoxines trémorgènes.
Les symptômes se traduisent par des tremblements et des crises pouvant durer plusieurs heures ou même plusieurs jours. Ce type d’empoisonnement est considéré comme un cas d’urgence et un traitement médical est nécessaire pour contrôler les tremblements et détoxiquer le chien. Faites particulièrement attention avec le bac à compost qui pourrait se trouver dans votre jardin.
Les ordures et les détritus sont donc très dangereux. Il ne faut jamais donner à son animal quelque chose qu’on ne mangerait pas.

Votre animal a ingurgité une chose qu’il ne devait pas (un tube de crème, un médicament, etc.) ? N’hésitez pas à contacter le centre antipoisons proche de chez vous afin de vérifier que ce n’est pas nocif pour votre animal !

Centre antipoison de Toulouse
Hôpital Purpan
Place de Dr Baylac
31059 Toulouse Cédex
Tél : 05 61 77 74 47 ou 05 61 19 39 40 (9h à 17h jours ouvrables)
Fax : 05 61 77 35 72

Centre antipoison de Strasbourg
Hôpitaux Universitaires
1 place de l’Hôpital
67000 Strasbourg
Tél : 03 88 37 37 37 – Fax : 03 88 11 54 75

Centre antipoison de Paris
Hôpital Fernand Widal
200 rue du faubourg Saint Denis
75475 Paris cédex 10
Tél : 01 40 05 48 48 – Fax : 01 40 05 41 93
ou Centre antipoison de Paris : 01 42 05 63 29

Centre antipoison de Nancy
Hôpital Central
29 avenue de Lattre de Tassigny
54035 Nancy Cédex
Tél : 03 82 32 36 36 – Fax : 03 82 85 26 15

Centre antipoison de Marseille
Hôpital Salvador
249 Boulevard Sainte Marguerite
13274 Marseille Cédex 9
Tél : 04 91 75 25 25 – Fax : 04 91 74 41 68

Centre antipoison de Lyon
Hopital Edouard Herriot
5 place d’Arsonval
69437 Lyon cédex 3
Tél : 04 72 11 69 11
04 78 87 10 40 (24h/24)
Fax : 04 72 11 69 85

Centre antipoison de Lille
CHR
5 avenue Oscar Lambret
59037 Lille Cédex
Tél : 08 25 81 28 22 – Fax : 03 20 44 56 28

Centre antipoison de Bordeaux
Hôpital pellegrin-Tripodore
Place Amélie Raba-Léon
33076 Bordeaux Cédex
Tél : 05 56 96 40 80 – Fax : 05 56 79 60 96

Centre antipoison d’Angers
CHU
49033 Angers Cédex 01
Tél : 02 41 48 21 21 – Fax : 02 41 35 55 07

Centre antipoison de Nantes
Tél : 04 40 68 77 40 de 8h30 à 17h30, jours ouvrables

Centre antipoison Alfort
Tél : 01 48 93 13 00 de 9h à 17h, jours ouvrables

 

Source :Tends-moi la patte.