Son environnement

 

Le chat est un animal territorial et tient à celui-ci comme à la prunelle de ses yeux. La plupart d’entre eux multiplient souvent les occasions de déposer leurs odeurs sur les meubles en y frottant les parties du corps qui contiennent des glandes odorantes (tête, joues, base de la queue) :  ces marques sont soigneusement vérifiées quotidiennement.

Il peut vivre en appartement même petit du moment que celui-ci lui réserve des aires de repos, de jeu, de repas et d’isolement pour sa litière.

Un chat qui n’a pas accès à l’extérieur deviendra moins indépendant, moins autonome car son instinct de chasseur en sera un peu diminué. Toutefois, un chat d’intérieur peut mener une vie saine et heureuse du moment qu’on s’occupe de lui. Pour son équilibre physique et mental, ce dernier a besoin d’être stimulé, de jouer et de bouger, mais aussi d’être câliné, aimé.

Si vous êtes souvent absent, songez à adopter deux chats qui se tiendront mutuellement compagnie. Un autre point à considérer est qu’il sera difficile d’apprendre à un chat à vivre uniquement à l’intérieur si celui-ci avait l’habitude de sortir, source potentielle de troubles de son comportement. Il importe donc de bien se renseigner sur cet aspect avant d’adopter.

 

Un chat doit avoir des jouets, des griffoirs, des coussins personnels et à sa disposition, sinon il utilisera ce qu’il trouvera dans la maison.  Un chat aime grimper, être en hauteur pour observer ou se cacher. Ne l’empêchez pas de le faire sous prétexte que vous n’aimez pas ou pour conserver vos bibelots. Un chat fait instinctivement attention pour se déplacer. D’où l’intérêt d’avoir des ” arbres à chats ” où il pourra griffer, dormir sur la plateforme. Placez-les près d’une fenêtre, un chat adore observer pendant des heures.  En revanche, si vous ne souhaitez pas qu’il monte sur la table pendant vos repas, éduquez-le calmement en lui disant simplement un non ferme et reposez-le délicatement ( aucune brutalité ) sur le sol à chaque tentative.  Il ne faut pas oublier que pendant votre absence, il montera sur cette table. Donc, être cohérent dans l’éducation : non quand vous êtes à table et oui lorsque celle-ci est vide. Il saura faire la différence.

A cela, il est indispensable pour son bien-être physique et psychique qu’il vive dans un environnement calme, serein, exempt de toute ambiance stressante. Ne pas oublier qu’un chat ( et les autres animaux d’ailleurs ) est un être  vivant, doué de sentiments, de sensibilité, etc…et ne doit pas être considéré comme une peluche, un objet ou un souffre-douleur !!

 

Pour d’autres informations importantes, n’hésitez pas à visiter ces sites :